Posted on

Pastel – Artistes Magazine – Dossier pastel à l’huile

La journaliste Valérie MALIVOIR du bimestriel Artistes Magazine nous a fait l’honneur de mettre en valeur nos pastels à l’huile pour son dossier Pastel à l’huile, ceci au milieu de 11 marques différentes de pastels à l’huile.

Page 48.

Dans cet article, page 48, l’interview sur l’intérêt des pastels à l’huile en beaux-arts.
« Pour Didier Boinnard, gérant de l’artisan Pastellier : « Leur intérêt, c’est la créativité. Certains les utilisent pour ébaucher des tableaux à l’huile, on peut les travailler de multiples façons, les associer à d’autres techniques. » »

Page 49.

Médium incolore
Les pastels incolores proposés par certaines marques facilitent le fondu des couleurs. Ici un pastel à l’huile orange et un pastel à l’huile pourpre L’Artisan Pastellier sont mélangés au doigt. L’ajout du pastel médium incolore vient ramollir la texture.

Le pastel des teinturiers
Cette plante était cultivée entre le XIIe et le XVIIIe siècle dans la région d’Albi. Elle donnait un bleu rare, réservé à la teinture des étoffes puis à la fabrication des couleurs pour les arts. Redécouverte en 1977, sa culture est relancée. Dans sa gamme de pastels à l’huile, L’Artisan Pastellier propose ainsi sept nuances de bleu de pastel des teinturiers.

extrait de la page 51.

Teintes végétales
Fabriqués de façon artisanale à partir d’un mélange de pigments, de cires naturelles et d’huiles végétales, les pastels à l’huile de L’Artisan Pastellier sont disponibles dans soixante-quinze coloris à l’unité ou en coffret de sept ou quatorze pastels à l’huile. Leur pointe en biseau permet un travail en finesse ou plus large.
L’Artisan Pastellier. LES PLUS : la gamme compte une douzaine de teintes à base de couleurs végétales véritables (dont sept couleurs au bleu de pastel des teinturiers), qui se distinguent par leur transparence.

Source : Pastel – Dossier pastel à l’huile d’Artistes Magazine – novembre, décembre 2008 – p48 à 51.