Posted on

PASTEL – ALBI LA ROUGE – JOYAU DU TARN

L’essentiel du Vieil alby s’est développé de la fin du Moyen Âge à la Renaissance, son âge d’or. A cette époque, les marchands albigeois favorisent le commerce du pastel, une plante locale dont les feuilles fournissent un colorant bleu très recherché. ALBI devient la capitale du « Pays de Cocagne », puisque ce mot viendrait des « coques » (ou boules de pastel) de pastel servant aux teintures. L’indigo, des Indes, mettra fin à la toute-puissance du pastel, mais deux siècles de prospérité auront suffi à asseoir la fortune de la cité.
… Une boutique qui fait revivre le bleu de pastel, décliné en linge de maison, crayons, encre et peinture…

ALBI LA ROUGE – JOYAU DU TARN – Dossier familial – juillet 2011 – n° 438
p79 à 82
Extrait du texte d’Edouard SEGHUR