Publié par

Pastels tendres ou à l’huile – L’atelier du pastelliste

Pastels tendres ou à l’huile – l’atelier du pastelliste. Le matériel du pastelliste, l’organsisation de son travail et de son lieu de travail.
L’atelier du pastelliste

L’atelier, le pastel en intérieur :

L’atelier du pastelliste est un lieu lui appartenant en propre. L’artiste doit pouvoir s’y isoler totalement du monde si son travail de créativité le nécessite. Ce lieu peut être plus ou moins grand, mais il doit être convivial et fonctionnel. C’est-à-dire un lieu où le pastelliste se sente à l’aise et donc heureux de venir y travailler.

Le pastelliste en dilettante ou l’amateur de pastel pourra se contenter d’un minimum par exemple occasionnellement un partie de pièce (salle à manger familiale, bureau,…), mais ne pourra pas faire l’impasse sur l’éclairage, le minimum d’ordre et les rangements des pastels.

L’ambiance :

En intérieur le pastel (pastels tendres, secs, pastels à l’huile ou gras) doit se pratiquer dans de bonnes conditions pour éviter la déprime et le manque d’inspiration qui l’accompagne. Il conviendra donc de préférence de travailler le pastel dans des conditions agréables. Un fond musical (radio, disques), chauffage, ambiance fleurie, etc. peuvent bien évidemment y contribuer.

L’éclairage :

Un bon éclairage permet au pastelliste de moins se fatiguer et de percevoir parfaitement les moindres nuances de couleur.

La lumière naturelle
L’éclairage naturel doit être de préférence de côté. On positionnera son chevalet ou son plan de travail pour que la lumière tombe par la gauche si l’on est droitier ou par la droite si l’on est gaucher pour ne pas porter son ombre sur l’œuvre au pastel.

La lumière artificielle
Lorsqu’il fait sombre, en hiver ou la nuit, un éclairage artificiel est alors nécessaire pour avoir une bonne lumière d’ambiance. Si besoin, il faut prévoir quelques lampes orientables pour mettre en valeur le modèle. Et un éclairage direct du travail des pastels tendres ou à l’huile, pour ne pas se fatiguer les yeux.

Les meubles :

Le minimum
Une surface de travail du pastel table (ou un chevalet), un siège confortable, un grand carton à dessin pour stocker ses pastels, un placard ou une étagère pour entreposer la boîte de pastels tendres ou de pastels à l’huile et le matériel.
Si l’on dispose de surface ou d’une pièce dédiée à la peinture au pastel, on pourra installer un canapé ou un lit (ou matelas) qui serviront aux modèles à poser. De cartons grandes tailles, d’étagères ou poser ses bibelots et objets de décor, meubles de rangement. Des cimaises pour accrocher les pastels ou des photos. On peut aussi penser au bien-être de ses visiteurs et prévoir 1 ou 2 fauteuils confortables et une machine à café ou un petit frigo avec boissons.
Le principal c’est d’être bien dans un lieu qui respire l’envie et le besoin de créer ses œuvres au pastel.

Le matériel complémentaire :

Crayons noirs à mine tendre, fusains, mine de plomb, craie dure blanche et sanguine pour les premières esquisses et la mise en place de l’œuvre de pastel tendre.
Crayons craie et crayons de couleurs pour les traits et tracés fins, notamment pour les figures ou pour les rehauts…
Estompes papiers de différentes grosseurs, pour les estompages du pastel plus fins qui ne peuvent pas être fait avec le doigt.
Gomme souple et gomme mie de pain pour effacer le pastel tendre.
Pinceau éventail ou brosse douce pour retirer de la matière de pastel tendre sur l’œuvre.
Chiffons, mouchoirs papier pour nettoyer, estomper ou dépoussiérer le pastel tendre.
Support plan rigide et pinces larges pour maintenir plaquées et tendues les feuilles à dessin.

Au grand air, le pastel en extérieur

UN chevalet de campagne et un tabouret sont le minimum nécessaire. Une caissette pour poser son coffret de pastel tendre et le matériel.
Il existe aussi les boîtes-chevalets qui sont faciles à transporter, chevalets pliants qui possède une boîte (à l’origine destinés à recevoir les tubes de peintures) où l’on peut placer ses pastels tendres et le matériel.
En extérieur choisir un endroit à l’abri du vent et du plomb du soleil et qui permette un repli rapide en cas de pluie.